Régler la température de départ optimale

Régler la température de départ optimale

Régler la température de départ optimale

La température de départ est la température à laquelle l’eau de chauffage est chauffée dans la chaudière. S’il est adapté de manière optimale aux conditions, le système de chauffage fonctionne efficacement et vous pouvez économiser sur les coûts énergétiques.

Commande de chauffage © Matthias Bühner, stock.adobe.com
Régulation de la température de départ © Matthias Bühner, stock.adobe.com

Sur cette page, vous découvrirez ce que vous devez savoir sur la température de départ, les facteurs d’influence dont dépend le réglage idéal et pourquoi la température de retour peut également être déterminante.

température de départ

Si une grande quantité d’énergie thermique est nécessaire dans une maison, une température de départ élevée est généralement également nécessaire. En fonction de la période de l’année et de la température extérieure, les conditions dans l’espace de vie changent, de même que les températures de départ.

Résistances : départ, retour et température de fonctionnement
Résistances : départ, retour et température de fonctionnement

Lorsque les températures extérieures sont froides, la température de départ doit être plus élevée que pendant les mois chauds. Cette dépendance de la température de départ aux températures extérieures est exprimée dans les courbes de chauffe.

Réglage du chauffage au sol © Alexander Raths, stock.adobe.com
Le chauffagiste règle de manière optimale le chauffage, y compris la température de départ © Alexander Raths, stock.adobe.com
Pointe: Trouvez les entreprises spécialisées les moins chères pour les systèmes solaires et les systèmes de chauffage.

se propager

L’eau de chauffage s’écoule de la chaudière à la température de départ appropriée et est acheminée vers les surfaces de chauffage via des conduites. Une partie de la chaleur y est dégagée. L’eau refroidie retourne à la chaudière comme eau de retour.

La différence entre la température de départ et la température de retour s’appelle l’écart. Avec un écart élevé, moins d’eau doit s’écouler dans les tuyaux pour une quantité de chaleur donnée qu’avec un écart plus faible. Avec un petit écart, moins d’énergie est libérée et plus d’eau de chauffage doit s’écouler pour la même quantité de chaleur.

LIRE  Crypto Investor a transformé 8 000 $ en 5,7 milliards de dollars en une seule transaction
L'étalement montre la différence de température entre le départ et le retour
L’étalement indique la différence de température entre la température de départ et la température de retour

facteurs qui influencent

  • Norme énergétique de la maison et du chauffage

    La température de départ appropriée dépend de divers facteurs d’influence. Le niveau d’isolation de la maison et l’efficacité du système de chauffage jouent un rôle majeur dans la température de départ. Dans une vieille maison non rénovée, beaucoup de chaleur est perdue et il faut plus de chauffage. Des températures de départ plus élevées, éventuellement de 75 à 90 °C, sont ici nécessaires. Dans les maisons bien isolées, jusqu’à 45 °C suffisent, car l’eau de chauffage perd peu de chaleur.

  • type de chauffage

    Les différents types de chauffage nécessitent également des températures de départ différentes pour que le système respectif puisse fonctionner efficacement. Avec les pompes à chaleur, une température de départ basse est facile pour le compresseur et donc aussi pour votre porte-monnaie. En effet, les coûts énergétiques augmentent avec des températures de départ élevées. Avec la technologie à condensation, la température de retour est particulièrement importante. Celle-ci ne doit pas dépasser 45 °C, sinon l’eau contenue dans les gaz d’échappement ne se condensera pas. Cependant, la condensation libère plus d’énergie qui peut être utilisée. L’efficacité de la chaudière à condensation diminue lorsque les températures de retour sont trop élevées. Un système à condensation fonctionne avec des températures de départ de 60 °C et des températures de retour de 45 °C.

  • taille de la surface de chauffe

    Il existe un lien direct entre la température de départ et les surfaces de chauffe. Plus la surface de chauffe est grande, plus les températures de départ requises sont basses. Avec un chauffage au sol, également appelé chauffage à basse température, celle-ci est inférieure à 45 °C.

Facteurs influençant la température de départ
Facteurs influençant la température de départ
Pointe: Une température de départ trop élevée ne se traduit par des coûts énergétiques plus élevés qu’au moment de la facturation, pas dans les pièces trop chaudes. Parce que ceux-ci ne sont pas plus chauds que ceux réglés sur le thermostat.

POINTE

Utilisez notre service de devis gratuit : comparez les prix des chauffagistes et économisez jusqu’à 30 %

Réglage idéal de la température de départ

Parmi les facteurs d’influence mentionnés ci-dessus, il est important de trouver la bonne température de départ individuellement pour chaque système de chauffage et chaque situation.

Des températures de départ trop élevées entraînent des pertes de chaleur plus importantes via la tuyauterie. De plus, moins d’eau de chauffage est nécessaire pour le transport de la chaleur. De plus, les radiateurs avec des températures de départ élevées sont plus difficiles à régler.

Chauffage neuf : Soyez bien préparé pour parler à l'entreprise spécialisée
Chauffage neuf : Soyez bien préparé pour parler à l’entreprise spécialisée
Un chauffagiste rend le chauffage vraiment efficace avec des réglages optimaux
Un chauffagiste rend le chauffage vraiment efficace avec des réglages optimaux

Si les températures de départ sont trop basses, la maison ne se réchauffe pas correctement et un débit massique d’eau de chauffage plus élevé est nécessaire pour fournir la quantité d’énergie correspondante. Cela augmente les coûts d’électricité pour la pompe à chaleur.

Pour les installations de chauffage équipées d’une régulation en fonction de la température extérieure avec régulateur de température extérieure, la température de départ est réglée correctement via la courbe de chauffe. La température de départ elle-même est modifiée par la hauteur de la courbe, tandis que la pente de la courbe représente l’influence de la température extérieure.

Pour les profanes, il est conseillé de faire appel à un chauffagiste pour régler la température de départ. Celui-ci peut régler individuellement la température de départ à l’aide de valeurs précises déterminées au moyen d’un équilibrage hydraulique.

Courbe de chauffe, source : Wikipedia
Comprendre et régler correctement la courbe de chauffe

Si vous souhaitez tirer le meilleur parti du potentiel de votre système de chauffage, la courbe de chauffe est une pièce importante du puzzle. La courbe de chauffe détermine… continuer la lecture