prise de sang nfs à jeun

prise de sang nfs à jeun

La numération formule sanguine (NFS) est un examen sanguin fréquemment pratiqué, car elle renseigne beaucoup sur l’état de l’organisme en général. Grâce à lui, le médecin est en mesure d’avoir des informations sur le nombre de globules rouges et blancs par exemple. Avant de réaliser des examens sanguins, certaines précautions sont généralement prises. En ce qui concerne le NFS, il est possible qu’il soit fait à jeun pour plus de fiabilité. Découvrez tout sur cette forme de prise de sang.

En quoi consiste la prise de sang NFS à jeun ?

La prise de sang nfs à jeun est un examen clinique basé sur la comptabilisation à jeun de tous les éléments du sang et l’évaluation de sa qualité. Cette analyse sanguine se focalise sur certains paramètres qui sont mesurés ou calculés. La prise de sang nfs à jeun permet d’avoir des données quantitatives et qualitatives sur votre sang.

La NFS est une analyse que le médecin peut demander en présence de différents cas. Elle peut être nécessaire au cours d’une grossesse ou avant une opération. Le médecin peut aussi en faire la demande s’il se trouve devant un cas suspect d’infection ou face à des symptômes liée à une maladie sanguine. La prise de sang nfs à jeun peut aussi être effectuée pour vérifier l’état nutritionnel du patient ou pour le suivi de certains traitements.

Comment s’effectue le prélèvement sanguin pour une NFS ?

La prise de sang nfs à jeun s’effectue grâce à un prélèvement de sang en particulier au pli du coude. Il s’agit d’une prise de sang veineuse. Avec les petits, la ponction peut s’effectuer par une piqûre au bout du doigt. Chez les nourrissons, elle se fait au niveau du talon. Le prélèvement sanguin est ensuite mis dans un tube stérilisé qui contient de l’anticoagulant pour garder le sang en parfait état. Ceci permet d’éviter tous risques de contamination et avoir des résultats fiables. La prise de sang nfs à jeun est souvent réalisée par le technicien de laboratoire qui fournit les résultats issus de l’analyse sanguine.

Quelle est l’utilité d’une prise de sang nfs ?

La numération sanguine est utile pour connaître l’état de santé générale d’une personne. Elle permet d’avoir des renseignements sur l’état des globules et aussi des plaquettes. C’est une analyse très utile en ce sens qu’elle aide à établir de nombreux diagnostics. Avec elle, il est aussi possible d’étudier le volume globulaire moyen couramment appelé VGM. Elle aide également à se renseigner sur la teneur moyenne en Hb (TCMH) et la concentration moyenne en Hb (CCMH). Ces paramètres érythrocytaires permettent de faire une appréciation de la teneur en fer du globule rouge. La NFS est donc d’une grande utilité, c'est pour cela, il faut s’assurer de bien la réaliser pour avoir de bons résultats. C’est là qu’intervient la prise de sang nfs à jeun. Celle-ci permet de ne pas laisser un apport de nutriments fausser les résultats.

Pourquoi effectuer une prise de sang nfs à jeun ?

Généralement lorsque le médecin veut un bilan complet, il est souvent nécessaire de faire la prise de sang nfs à jeun, cette précaution permet d’obtenir des résultats exacts. Si vous mangez par exemple, au cours de la digestion, le sang va s’approvisionner à l’instant de certains micronutriments surtout de lipides et de glucides. À défaut de rester totalement à jeun, il est parfois possible de boire de l’eau. Toutefois, il est conseillé d’éviter les aliments bourrés de matières grasses ou de glucides. En ingérant des éléments graisseux, le sang peut avoir un aspect laiteux, ce qui peut chambouler la NFS. Il est donc parfois préférable de recommander une prise de sang nfs à jeun. Ainsi, quelques heures avant l’examen, il faut s’abstenir de manger. Pour le respecter, il est souvent bien d’effectuer votre prise de sang nfs à jeun dans la matinée. Vous êtes ainsi en mesure de résister à une faim éventuelle. Une prise de sang nfs à jeun ne peut donc pas être nécessaire en absence d’analyse générale.

Comment lire une prise de sang nfs à jeun

Pour lire les résultats d’une prise de sang nfs à jeun, le processus est très simple. Généralement, vous avez la valeur normale des différents paramètres. Il suffira donc de comparer les mesures trouvées (en gras) avec celles qui sont normales. Ainsi, vous saurez si par exemple le nombre de plaquettes est supérieur ou inférieur à la normale.

En lisant une prise de sang nfs à jeun, vous êtes en mesure de savoir si vous êtes en présence d’une anémie macrocytaire par exemple. Retenez que toutefois, il est facile de la lire, mais l’interprétation peut s’avérer un peu complexe sauf pour un spécialiste.