Investissement : les placements à faire pour l’été 2022

Investissement : les placements à faire pour l’été 2022

L’année 2022 est déjà mouvementée et les marchés financiers subissent des fluctuations difficiles à anticiper. Ce n’est pas une période facile pour les investisseurs, sécuriser ses placements demande de bien réfléchir à ses choix. Il y a pourtant plusieurs options qui semblent bien intéressantes en cette bientôt moitié d’année 2022. Pour investir en minimisant les risques de pertes, on vous propose une liste des placements pertinents en ce moment.

Investir dans l’immobilier

On ne peut pas parler des placements les plus rentables sans mentionner l’immobilier. Véritable valeur refuge en France, l’immobilier constitue un choix de premier ordre. En effet, alors que les marchés financiers sont secoués par les crises mondiales, seul l’immobilier semble être épargné. Investir dans la pierre permet de placer son argent en dehors des marchés et ainsi d’être à l’abri en cas de fluctuations majeures. Les prix de l’immobilier sont d’ailleurs en hausse cette année, atteignant même des recors dans certaines zones. Bien que cela puisse être dur d’investir dans son premier logement, l’immobilier attire toujours autant les Français et des solutions comme l’investissement en SCPI sont particulièrement intéressantes.

Investir dans l’or

Une autre valeur refuge qui est intéressante et intemporelle est l’or. C’est un placement particulièrement privilégié des investisseurs en bourse en temps de crise afin de lutter contre l’inflation. Si vous souhaitez vous lancer dans l’investissement en bourse, visitez le site ici. La valeur de l’or ne s’altère pas avec le temps, ainsi elle reste haute sur la durée et est un placement stable pour les investisseurs en besoin d’un peu de sécurité. Les rendements sont alors rapidement intéressants bien qu’ils ne soient pas nécessairement élevés. En ces temps incertains, c’est l’un des placements les plus stables avec d’autres matières premières comme le blé ou le soja par exemple.

L’économie verte

S’il y a bien un bénéfice que l’on peut tirer du conflit à l’Est, c’est qu’il permet de remettre en valeur d’autres ressources, comme l’énergie verte. Ainsi, tout le secteur de la finance verte devient plus attractif. On peut se positionner sur ce secteur en anticipant une plus forte transition dans les années à venir. Cela reste un investissement à long terme, mais l’intérêt est aussi de soutenir le développement de différentes technologies et ressources pour lutter contre le réchauffement climatique. En plus de se positionner sur un secteur prometteur, on peut aider à soutenir les différents acteurs du monde écologique.

Pour trouver facilement des actions dans ce domaine, on peut retrouver des critères spécifiques comme les ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) ou encore des labels spécialisés comme le label ISR (Investissement Socialement Responsable).

Diversifier ses placements

Que l’on soit un investisseur expérimenté ou débutant, on ne rappellera jamais assez l’importance de la diversification des biens. C’est une pratique nécessaire pour sécuriser ses risques, d’autant plus en période de crise. Avoir des investissements dans différents secteurs, que ce soit en bourse ou en immobilier, permet de réduire les chances d’être impacté de plein fouet lorsqu’une crise fait survient. C’est un moyen tout simple de miser sur différents secteurs d’activité à la fois afin d’avoir plusieurs cordes à son arc.