chaufferie

chaufferie

Chaufferie, chaufferie, local d’installation – réglementations, désignations et dimensions

Lorsque les propriétaires parlent de leur chaufferie, ils ne veulent pas toujours dire la même chose. En fait, il existe des définitions très claires et des réglementations associées pour les termes respectifs.

Système de chauffage © RR Hundt, stock.adobe.com
Système de chauffage dans la chaufferie © RR Hundt, stock.adobe.com

Quels termes relèvent du terme « chaufferie » ?

Lorsqu’il s’agit du terme « chaufferie », la plupart des propriétaires ont à l’esprit la pièce dans laquelle se trouve la chaudière de chauffage au mazout ou au gaz. Ce n’est pas tout à fait faux, mais en pratique il existe des désignations très précises, respectivement ont des exigences d’espace spécifiques et etc dépendent de la puissance du système de chauffage.

Les réglementations au niveau de l’État ou de la région déterminent si une pièce est effectivement utilisée comme pièce d’installation d’un système de chauffage. Le respectif est décisif pour cela ordonnance d’incendie de l’Etat fédéral dans lequel le chauffage est exploité. En ce qui concerne la chaufferie, il existe différentes réglementations incendie, mais elles font un cahier des charges similaire. La définition centrale se trouve dans le Model Firing Ordinance (MuFeuVO) :

Un avis: Fondamentalement, une chaufferie est une pièce pour les systèmes de chauffage dont la puissance nominale peut être supérieure à 50 kilowatts.

Si la puissance nominale est inférieure, les locaux sont simplement appelés « local d’installation ». Les locaux d’installation eux-mêmes peuvent à leur tour être subdivisés en locaux d’installation pour les systèmes de chauffage de moins de et jusqu’à 28 kilowatts.

Résumé:

  • chaufferie = Local dans lequel est installé et exploité un système de chauffage à combustibles solides d’une puissance nominale supérieure à 50 kilowatts.
  • Local d’installation pour cheminées = Pièce pour un système de chauffage au gaz ou au mazout utilisé dans les maisons unifamiliales ordinaires et donc évalué à moins de 50 kilowatts.
  • débarras = Une pièce au sous-sol propice à l’installation d’un radiateur jusqu’à 28 kilowatts.
LIRE  Tarifs de l'électricité pour les pompes à chaleur

Les réglementations centrales pour ces chaufferies sont similaires dans les États fédéraux. Cependant, les chaufferies doivent répondre aux exigences les plus strictes. Lors de la mise en œuvre de la chaufferie, les propriétaires doivent s’orienter au mieux vers les spécifications strictes des chaufferies afin de faire fonctionner le système de chauffage de la manière la plus sûre possible.

Les systèmes de chauffage à partir de 50 kW ont besoin de leur propre chaufferie
Les systèmes de chauffage à partir de 50 kW ont besoin de leur propre chaufferie

Réglementations importantes pour les chaufferies

L’ordonnance de mise à feu de l’État et le code de construction de l’État fédéral respectif régissent les exigences structurelles auxquelles les locaux d’installation des systèmes de mise à feu doivent satisfaire. Les réglementations spécifiques à chaque pays doivent toujours avoir la priorité.

La préoccupation centrale des ordonnances de combustion est que le foyer soit alimenté en air de combustion nécessaire.

Pointe: Trouvez les entreprises spécialisées les moins chères pour les systèmes solaires et les systèmes de chauffage.

Spécifications importantes pour les chaufferies

Même si les propriétaires utilisent généralement des systèmes de chauffage d’une puissance nominale inférieure à 50 kilowatts et n’utilisent donc pas, par définition, de chaufferie, ils doivent suivre au mieux ces règles :

  • La chaufferie ne peut être utilisée que pour démarrer le système de chauffage ou pour stocker du combustible et pour installer des pompes à chaleur ou des centrales de cogénération.
  • De la La chaufferie doit mesurer au moins deux mètres de haut (= hauteur libre) et un Volume de la pièce d’au moins huit mètres cubes offre, par exemple 2m x 2m x 2m.
  • La chaufferie doit avoir une sortie vers l’extérieur ou un couloir et la porte doit s’ouvrir dans le sens de l’évacuation, c’est-à-dire vers l’extérieur.
  • Il ne doit pas y avoir de liaison directe entre la chaufferie et les autres pièces à vivre ou la cage d’escalier.
  • Les murs porteurs ainsi que les colonnes, les planchers et les plafonds doivent être réalisés dans une conception résistante au feu.
  • S’il y a des ouvertures qui ne mènent pas directement à l’extérieur, celles-ci doivent être en matériau ignifuge et avoir un mécanisme de fermeture automatique.
  • La chaufferie doit avoir une ouverture supérieure et inférieure pour l’alimentation en air de combustion. L’ouverture donnant sur l’extérieur doit mesurer au moins 150 centimètres carrés de section transversale.
  • S’il existe des conduits de ventilation partant de la chaufferie et traversant d’autres pièces, ces services doivent répondre à la norme de sécurité incendie F90. Ils doivent donc pouvoir résister au feu pendant au moins 90 minutes. De plus, ces conduits de ventilation ne doivent pas être reliés à d’autres pièces ou utilisés pour ventiler d’autres pièces.
  • S’il y a des conduits de ventilation qui mènent d’autres pièces à travers la chaufferie, ceux-ci doivent également être des conduits F90 ou avoir un clapet coupe-feu F90.
  • S’il y a des foyers pour combustibles liquides ou gazeux dans la chaufferie, un arrêt d’urgence est nécessaire. Cet interrupteur d’urgence doit être installé à l’extérieur de la chaufferie. Des panneaux d’information appropriés doivent être apposés.
  • L'interrupteur d'urgence chauffage est obligatoire pour les systèmes à partir de 50 kW
    L’interrupteur d’urgence chauffage est obligatoire pour les systèmes à partir de 50 kW

La pièce d'installation de l'appareil de chauffage doit être aussi sûre que possible
La pièce d’installation de l’appareil de chauffage doit être aussi sûre que possible

POINTE

Utilisez notre service de devis gratuit : comparez les prix des chauffagistes et économisez jusqu’à 30 %

Dérogation importante à la réglementation pour les chaufferies :

  • Les systèmes de chauffage d’une puissance nominale inférieure à 28 kilowatts peuvent également être installés dans des locaux de stockage d’une surface au sol inférieure à 7,5 mètres carrés.
  • Les chauffages au gaz peuvent également être utilisés à l’extérieur, par exemple comme chauffage au sol au gaz sans ouverture de ventilation permanente. Cependant, il est important qu’il y ait des fentes d’aération de taille suffisante en haut et en bas, par exemple dans la porte de la salle de bain dans laquelle le chauffage au gaz a été installé.

Foire aux questions sur la chaufferie

  • La chaufferie doit-elle être fermée par une porte coupe-feu ?

    Selon le MuFeuVO, une porte coupe-feu n’est pas obligatoire lorsqu’il s’agit d’un local d’installation de cheminées. En pratique, une telle règle serait difficile à mettre en œuvre, par exemple dans le cas des cheminées d’appartements. Une porte coupe-feu est obligatoire pour une chaufferie qui, par définition, est équipée de systèmes de chauffage d’une puissance supérieure à 50 kilowatts. Selon le fournisseur, il existe également des spécifications dans l’assurance de l’immeuble selon lesquelles, par exemple, une porte coupe-feu F30 doit être installée devant la chaufferie dans une maison individuelle.

  • Un extincteur est-il obligatoire dans la chaufferie ?

    Étant donné que les chaufferies doivent répondre à des exigences élevées en matière de protection contre les incendies, aucun extincteur n’est nécessaire dans la pièce elle-même. Incidemment, cette réglementation s’applique également aux locaux de stockage de mazout.

  • Une chaufferie doit-elle toujours rester fermée ?

    Si une chaufferie dispose d’ouvertures de ventilation suffisantes pour l’alimentation en air de combustion, la porte peut également rester fermée. Dans les immeubles d’habitation, la chaufferie est généralement verrouillée de toute façon.

  • Puis-je stocker du combustible dans la chaufferie ?

    Si vous souhaitez stocker du combustible dans la chaufferie, une certaine quantité ne doit pas être dépassée. A partir de 500 litres de mazout, par exemple, le mazout doit être stocké dans un local séparé. Fondamentalement, vous ne devez stocker aucune autre chose dans la chaufferie, en particulier des objets inflammables tels que des vêtements, des chaussures ou de la peinture.

LIRE  Nettoyage du système de ventilation

Conclusion: Pour les locaux de stockage et les locaux d’installation des systèmes de combustion, le cahier des charges est beaucoup plus souple que pour les chaufferies. Néanmoins, les propriétaires sont bien avisés de suivre la réglementation relative aux chaufferies. Vous maintenez ainsi la sécurité de fonctionnement et la protection incendie de votre installation de chauffage à un niveau élevé. Si vous avez des questions sur la protection contre les incendies, nous vous recommandons de contacter l’entreprise spécialisée en CVC ou le ramoneur responsable.

Interrupteur d'urgence du chauffage © Daniel, stock.adobe.com
interrupteur d’urgence chauffage

L’interrupteur d’urgence du chauffage offre une protection en cas d’incendie En cas de risque, tel qu’un incendie domestique, le chauffage peut être éteint à l’aide de l’interrupteur d’urgence du chauffage. Pour… continuer la lecture