Cardi B annonce qu’elle couvrira les frais funéraires des victimes de l’incendie du Bronx

Cardi B annonce qu’elle couvrira les frais funéraires des victimes de l’incendie du Bronx

Le rappeur américain Cardi B a promis de payer les frais funéraires des 17 dix-sept personnes décédées dans l’incendie d’un immeuble du quartier du Bronx le 9 janvier, selon un communiqué transmis par l’artiste elle-même.

« Je ne peux même pas imaginer le chagrin des familles des victimes, mais j’espère que cela les soulagera de ne pas avoir à se soucier des coûts associés à l’enterrement de leurs proches. J’envoie mes prières et mes condoléances à tous ceux qui sont touchés par cette horrible tragédie », a déclaré la star de la musique.

La chanteuse, qui a grandi dans ce quartier de New York, était « immensément fière d’être originaire du Bronx », ajoutant qu’elle avait « beaucoup de famille et d’amis qui y vivent et y travaillent encore ».


« Quand j’ai entendu qu’il y avait un incendie et qu’il y avait autant de victimes, j’ai su que je devais faire quelque chose pour aider », a expliqué Cardi B, qui a déjà joué dans d’autres campagnes de dons, comme celle qu’elle a faite au début de la pandémie avec les fonds récoltés avec une chanson remix qui avertissait des dangers du coronavirus et qui est venue figurer à la quatrième place des chansons hip-hop les plus écoutées sur la liste iTunes.

Auparavant, l’Etat de New York avait annoncé cette semaine qu’il créerait un fonds doté de 2 millions de dollars pour les proches des victimes du tragique accident.

Selon le représentant de Cardi B, le rappeur s’est coordonné avec le bureau du maire de la ville, Eric Adams, pour s’assurer que les familles de toutes les victimes sont incluses dans son don et que « les dernières volontés du défunt sont exaucées ».


Adams lui-même a confirmé que l’artiste couvrira les frais des funérailles et a défini Cardi B, nommée « Femme de l’année » par le magazine Billboard en 2020, comme « une véritable superstar au micro et en dehors ».